Rechercher
  • Marina SANCHEZ

Ashtanga et Grossesse

Mis à jour : 28 oct. 2020

La découverte du yoga à deux


Il y plus d'un an, avant de partir pour 15 jours intensifs de formation Yoga, j'apprends avec joie ma grossesse. Une question s'est alors posée : ne devrais je pas reporter ?

D'autant plus sachant que j'allais faire presque 10h de Yoga par jours durant deux semaines et que l'Ashtanga Vinyasa n'est pas un Yoga "doux"!


Je décide d'y aller quand même. J'en parle rapidement à mon enseignante Caroline, qui me rassure en me disant que je pouvais pratiquer sans problème à condition d'écouter mon corps.

La première semaine se passe plutôt bien, je pratique intensivement, mais toujours avec une petite peur d'aller trop loin et de faire une fausse couche.

Puis la fatigue s'accroît jours après jours, je ressens le grand chamboulement qui se passe en moi. Certaines postures comme les torsions ou certaines flexions avant me donnent la nausée. Je décide de les retirer de ma pratique. Je suis alors de plus en plus tiraillée entre la frustration de ne pas pouvoir pratiquer comme d'habitude et l'envie de protéger ce petit être qui pousse en moi. Sur les derniers jours, je ne tiens pas plus de 45 minutes et finis toutes mes séances en Supta Baddha Konasana (posture permettant un relâchement du corps et du mental). Cette posture que je maintenais 15 à20 minutes m'a permise de me connecter avec des sensations plus profonde, et de développer un lien avec mon bébé.


Les mois suivant mon retour ont été très compliqués. Beaucoup de nausée, vomissements et fatigue. Les rares fois où j'ai pu pratiquer je l'ai fait en conscience et avec un grand respect de mon corps et de mon bébé.


Les Conseils


L'Ashtanga Vinyasa est un Yoga dont l'enchaînement des postures est très intense physiquement et psychiquement notamment durant le grossesse. Comme tout Yoga il demande une grande capacité de concentration, d'auto observation et de discipline.


Les conseils qui m'ont été donné durant la formation: s'écouter, éviter les torsions et postures sur le ventre surtout quand il commence à s'arrondir, et éviter les sauts.


Mes conseils: il faut avoir pratiqué quelques années et/ou avoir une bonne conscience de son corps pour pratiquer ce yoga enceinte. Pour Sirsasana (posture sur la tête), il n'y a aucun risque à part de tomber, donc si vous n'êtes pas sûre de vous faîtes la contre un mur!

Évidemment, si vous avez des complications et/ou une grossesse à risque tournez vous vers des méthodes plus douces en écoutant toujours les conseils de votre sage femme ou de votre gynécologue!


Le Post Partum


Il y a des femmes qui apprécient la grossesse et d'autres pour qui ce n'est pas évident! Pour ma part ce fût difficile. Je suis plutôt hyper active niveau sportif et ne pas pouvoir faire tout ce que je voulais m'a énormément frustrée.

La reprise n'est pas simple non plus, accepter de commencer par des séances de 20 minutes, puis 40 etc... mais aussi faire avec ce nouveau corps, fatigué, abîmé, chamboulé par les hormones!

J'avais, pour ma part perdu beaucoup de muscles et ma souplesse. Durant plusieurs mois j'ai dû adapter les postures en attendant de reconstruire mes ceintures scapulaire et abdominale.

Grâce à cela, j'ai beaucoup appris sur moi même et sur la manière d'aborder la vie et le Yoga. Je me suis rendue compte que j'accordais plus d'importance à la finalité physique , esthétique, athlétique de la posture qu'au sens véritable de celle ci.


Les Conseils


Après l'accouchement, qu'on ai pratiqué durant la grossesse ou non, il est important d'être à l'écoute de ses sensations. Mettre au monde un enfant c'est merveilleux, mais cela met le corps et l'esprit à rude épreuve! Les os, les ligaments, les muscles, les organes,etc... tout va bouger avant, pendant, et après.

La reprise doit se faire progressivement, notamment dans l'engagement de votre sangle abdominale. Vous pourrez vous appuyer sur l'évaluation périnéale effectuée par votre sage femme ou gynécologue.

On dit qu'il faut le temps d'une grossesse pour que tout se remette en place dans le corps, prenez cela en compte dans votre pratique!

Enfin, vous pouvez poser une intention avant chacune de vos pratiques. Cela vous aidera à mettre du sens et un certain cadre. Par exemple pendant les premiers mois mon intention avant une séance était : "J'accepte de respecter mon corps et ses limites".


Lorsqu'on fait du Yoga on ne doit pas rechercher la photo Instagram mais plutôt ressentir ce qui se passe en nous dans telle ou telle posture physiquement énergétiquement et psychiquement ( je ferai bientôt un article à ce sujet).


Que l'on vive bien ou non notre grossesse, elle nous fait évoluer et nous apporte de merveilleuses choses.

J'ai donné naissance à ma fille, et elle m'a permis de renaître .


Je vous souhaite une belle grossesse !





28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout